Qui sommes nous?

Les fondateurs de la Fondation Amanjaya sont:

Benoît Génuini
Benoît Génuini
Benoît Génuini a une expérience professionnelle de près de 30 ans dans le conseil en management et technologies de l’information, au sein d’Accenture, qu’il a rejoint en 1976. Il a mené de nombreuses missions d’amélioration des performances, notamment dans le secteur des entreprises industrielles et commerciales, l’industrie énergétique et les Administrations publiques.

Nommé Partner en 1987, Benoît Génuini a été Président d’Accenture France de 1995 à fin 2005. Membre du Comité exécutif mondial d’Accenture, il a été directeur général des activités du secteur énergie & chimie pour l’ Europe, l’Afrique, et l’Amérique Latine.
Il a créé en 1996 la Fondation d’entreprise Accenture, dédiée au mécénat culturel et au soutien d’actions caritatives dans le domaine de l’éducation et de l’accès à l’emploi.

Fin 2005, il quitte Accenture pour s’engager dans des actions caritatives et humanitaires. Avec Martin Hirsch, alors Président d’Emmaus France, il fonde l’Agence Nouvelle des Solidarités Actives. Cette association, loi de 1901, a pour objet de lutter contre la pauvreté, en expérimentant avec des collectivités locales, des innovations sociales, ou de nouvelles voies de réinsertion professionnelle pour les personnes en difficulté ou en situation d’exclusion. Deux ans après sa création, l’association mène des projets dans une vingtaine de départements (http://www.solidarites-actives.com).

Benoit Génuini, en tant que Président d’Accenture, avait soutenu l’ONG « Enfants du Mékong », sur le plan financier et en lançant une initiative originale de mécénat de compétences au sein d’Accenture, pour la création d’un centre de formation aux métiers de l’informatique, pour des jeunes issus de milieux pauvres, au Cambodge.

Alain Goyé
Alain Goyé
Ingénieur diplômé de l’Ecole Polytechnique et de Télécom Paris, Alain Goyé est aussi docteur en sciences. Marié à une Cambodgienne, il parle couramment le Khmer.

Alain Goyé a d’abord travaillé comme enseignant en sciences au camp de réfugiés Khmer de Site II, en Thaïlande. Il a ensuite pris part à la réhabilitation de l’Institut de Technologie du Cambodge (ITC), et a créé un foyer pour étudiants défavorisés à Phnom Penh.

Durant huit ans Alain Goyé a travaillé en recherche et développement dans les technologies de l’information et des communications (TIC), tout participant à divers projets pour la reconstruction du Cambodge, particulièrement dans le domaine de l'éducation.

Alain Goyé a soutenu la création et l'activité de plusieurs ONG d’aide aux enfants défavorisés du sud-est asiatique.Il s'est notamment engagé durant dix ans dans la création et le développement de centres offrant des formations professionnalisante à des jeunes d'origine défavorisée.